Le nickel chimique sur aluminium

L’aluminium est de plus en plus souvent utilisé dans la construction de machines ou d’équipements pour des raisons évidentes de réduction de poids : éléments de structure, composants mécaniques divers, systèmes de transport à haute vitesse, armoires et couvercles, …

Les constructeurs de systèmes automobiles optent également de plus en plus pour des composants techniques et mécaniques en aluminium, comme par exemple des composants pour systèmes turbo dans le cadre de la réduction des émissions de CO2, afin de les rendre plus durables, mais également pour des composants en contact avec des biocarburants, souvent très corrosifs.

 

   
Pièces automobiles, traitées à l’attache

Que ce soit pour répondre à des normes militaires spécifiques ou aux exigences de pureté pour les applications de semi-conducteurs, la combinaison de nickel chimique et d'aluminium offre à chaque fois des valeurs ajoutées techniques intéressantes.

Les pièces et composants en aluminium sont fréquemment utilisés dans des milieux agressifs et de ce fait, doivent résister à la corrosion et/ou à l’usure. Ils doivent donc subir des traitements spécifiques pour répondre aux exigences techniques pointues comme la géométrie complexe et la haute précision.

 

Pièces à haute précision avec une géometrie complexe, traitées avec des outils adaptés (mouvement)

Moyens de production

Pour répondre à ces exigences, Kanigen Works Benelux dispose d’une ligne totalement automatique et dédiée pour le traitement de pièces en aluminium.

Principaux procédés disponibles :

  • A l’attache avec mouvement de l’outil

  • Au tonneau

Des outillage spéciaux peuvent être développés afin de répondre aux critères spécifiques de la demande.

Les dimensions des cuves sont 750 (longeur) x 700 (profondeur) x 500 (largeur) mm.

Nuances d’aluminium

Kanigen Group est en mesure d’appliquer le nickel chimique sur toutes les nuances d’aluminium, non seulement les séries 1000, 2000, 3000, 5000, 6000 et 7000 mais également les aluminiums coulés, à l’exception des alliages ZAMAK.

Pourquoi choisir le nickel chimique comme traitement de surface sur l’aluminium ?

Le traitement par nickelage chimique est la seule technique qui assure la précision et la régularité de la couche ajoutée. Ce qui est particulièrement intéressants, entre autres, pour les composants à géométrie complexe.

Les propriétés techniques qui motivent le choix sont :

  • La résistance à la corrosion dans des environnements pénalisants, par exemple en contact avec de l'encre, …
  • Une couche de nickel chimique Kanigen® (9-12 wt% P) est fermée et amorphe. Elle est donc adaptée pour des application sous-vides.
  • Du fait que le procédé est appliqué par voie chimique (sans courant), les trous tolérés maintiennent leur forme et leur précision.
  • Lors de l’application de la couche, il n’y a pas de tensions introduites dans la matière, ce qui est intéressant pour des pièces fortement chargées mécaniquement.
  • La couche peut être utilisée comme sous-couche pour le brasage.
  • La dureté et la résistance de la couche à l’usure :
    - 530 HV0,1 (50 HRc) comme déposé.
    - 900 HV0,1 (67 HRc) après traitement thermique à 280°C.

En cas de questions ou si vous souhaitez un support technique lors du développement de vos projets, n’hésitez pas à contacter votre interlocuteur technico-commercial.